Archives pour la catégorie Conseils

Comment déclarer ses impôts sur Internet ? Lucienne vous explique tout

Voir sur : Scoop.itSeniors

La direction générale des finances publiques a tourné deux clips avec Lucienne, une grand-mère « branchée », afin de montrer que la déclaration d’impôt en ligne est une démarche administrative fort simple à effectuer.

J-L Navarro‘s insight:

Déclarer ses revenus avec #internet, c’est à la portée de presque tout le monde… non ?

Lire l'article original sur : www.numerama.com



Free inclut la 4G dans son forfait à 19,99 euros/mois avec 20 Go de fair-use ! – FrAndroid

Voir sur :Scoop.itSeniors

Nous pressentions l’arrivée de l’information… et Free vient d’officialiser la nouvelle ! Le forfait de Free à 19,99 euros/mois intègre désormais la 4G (LTE).  Free Mobile repart à l’offensive avec mise à niveau de son forfait à 19,99 euros/mois.

Lire l'article original sur :www.frandroid.com


Protection des paiements par CB sur Internet

Pour sécuriser encore plus les paiements par carte bancaire (CB) sur internet, les banques mettent progressivement en place un système de sécurisation supplémentaire.

Rappel : Les transactions par CB sur internet ne sont pas protégées autant que les transactions CB classiques. En effet, lors d’un achat chez un commerçant, votre transaction est validée par la saisie de votre code confidentiel. Sur internet, ce code n’est pas utilisé. Dès lors, quiconque étant en possession d’une CB (volée ou trouvée) peut valablement l’utiliser pour faire un paiement sur internet… Et même, avant la saisie du cryptogramme (3 chiffres au dos de la CB), un simple ticket de CB permettait de faire de même !

Pour pallier ce problème, les banques mettent en place la saisie d’un code que seul le propriétaire de la CB peut connaître.

Ancien système :

Site commercial (Montant à régler) -> Site bancaire (banque du site commercial) -> Client (saisie des coordonnées de la CB) -> Site interbancaire d’autorisation (vérifications) -> Site bancaire (accord de paiement) -> Site commercial (paiement reçu).

Nouveau système :

Site commercial (Montant à régler) -> Site bancaire (banque du site commercial) -> Client (saisie des coordonnées de la CB) -> Site interbancaire d’autorisation (vérifications) -> Site bancaire de la CB (saisie du code de confirmation) -> Site bancaire (accord de paiement) -> Site commercial (paiement reçu).

Ainsi, un paiement au moyen d’une CB volée ou « empruntée » ou encore « trouvée » n’est plus possible !

Selon la banque, le système de code de confirmation peut varier ; il faut se renseigner auprès de sa banque !

==> Il vous appartient de faire la demande de la mise en place de ce système de sécurité auprès de votre banque !

==> Sinon, vous ne pourrez plus faire de paiement par CB sur internet !

Les virus, pour quoi faire ?

Comme un virus biologique, un virus informatique est un petit programme qui s’infiltre dans un ordinateur, pouvant y causer des dégâts ou permettant à son auteur de prendre le contrôle de l’ordinateur infecté à distance. Un virus peut s’infiltrer hélas par de nombreuses portes (courriel, fichier, connexion non protégée et même images).

Avant l’arrivée d’Internet, les virus étaient très souvent destructeurs ; effacements de données, blocage de l’ordinateur et ce genre de choses… L’élément déclencheur pouvait être une date donnée (vendredi 13 par exemple)…
Depuis l’avènement et la diffusion à grande échelle d’Internet, ils cherchent le plus souvent à permettre à leurs auteurs de prendre le contrôle de notre ordinateur, à notre insu, le plus discrètement possible.

Pour faire quoi ?
– transmettre à leurs auteurs tout ce que nous tapons sur notre clavier, comme par exemple un mot de passe, un numéro de carte bancaire, des adresses e-mail, pour ensuite les utiliser de manière frauduleuse ou du moins abusive.
– pour faire de notre ordinateur un « agent dormant » que l’on peut réveiller à tout moment, et à qui on ne pourra donner des ordres en toute discrétion comme :

  • se connecter un site Internet donné,
  • envoyer des mails à une adresse donnée.

Ceci permet de lancer une attaque massive à (plusieurs dizaines, centaines de milliers de messages simultanés) sur un site cible, lequel, ne pouvant répondre à autant de sollicitations, est obligé de fermer ses portes parfois pendant plusieurs heures. S’agissant d’un site commercial ou bancaire, le coût financier n’est pas anodin ! C’est hélas une nouvelle forme de criminalité ou encore de terrorisme, où un seul individu peut générer d’énormes dégâts et rester totalement impuni.

Conclusion :
Pour ne pas vous prêter à de telles manœuvres sans le savoir, veillez à ce que votre antivirus soit toujours à jour et actif !

Mon ordinateur est-il « obsolète » ?

La notion d’obsolescence est très utilisée en informatique, presque galvaudée !
Obsolète signifie hors d’usage (dans le sens ne plus être utilisé) et en informatique, cela signifie à peu près : vieux, mais encore davantage dépassé.

Cela tient au fait que les progrès de nos chers ordinateurs restent conséquents ; on estime que leur puissance double tous les dix-huit mois environ !
Dès lors, un ordinateur qui date de trois ans seulement, passe pour une « trottinette » à côté d’un ordinateur du jour ! Il a en effet « seulement » environ 25% de la puissance de son descendant.

Alors, on peut être tenté de changer de machine… Mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

Changeriez-vous de voiture au seul motif qu’un nouveau modèle est plus puissant que le modèle que vous possédez ? Sûrement pas, je pense !

Il en va des ordinateurs comme de tout ce qui fait notre univers personnel : l’usage qu’on en fait est le seul bon motif d’envisager un changement.

Si vous vous passionnez pour certains logiciels graphiques (la 3D arrive aussi dans nos PC), et si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas vous faire plaisir ?
Sinon, on se rend vite compte que plus un ordinateur est puissant, plus Windows et tous les logiciels lui en demandent un peu plus ; de sorte qu’on ne voit pas franchement une plus grande rapidité dans son quotidien, mais l’aspect visuel est grandement amélioré il est vrai, au plan graphique notamment.