La géolocalisation : un bien ou un mal ?

La géolocalisation, c’est quoi d’abord ?

La géolocalisation consiste en différents procédés permettant de situer géographiquement une personne ou un objet quelconque, et donc, de le positionner sur une carte géographique, de façon plus ou moins précise selon la technologie employée.
Comme pour toute invention humaine, il y a du bon et… du moins bon !

Les apports positifs

Exemples d’utilisations utiles :

  1. Je circule à pied en ville -ville nouvelle pour moi- et je cherche un hôtel. Si je dispose d’un téléphone portable équipé d’une fonction GPS, et de l’application voulue, je pourrai trouver facilement un hôtel à proximité de l’endroit précis où je me trouve. Pratique.
  2. Je corresponds via Internet avec un internaute que je ne connais pas, et qui déclare résider dans tel pays ou ville. Grâce à la géolocalisation, je peux savoir si cela est vrai ou pas…
  3. Je fais des recherches par Internet, de certains commerces. Grâce à la géolocalisation, je peux orienter mes recherches en fonction de la proximité de ces commerces.
  4. Dans des logiciels comme Google Earth, les images déposées par les internautes peuvent être placées correctement dans le décor du paysage…

Les côtés négatifs

  •  Évidemment, notre vie privée risque d’en prendre un coup ! Nous devenons « traçables » en temps réel ! Éviter un ami pesant risque de devenir difficile, car celui-ci pourrait savoir que nous ne sommes pas à l’autre bout du pays, mais pas très loin de lui en fait !
  • Nous pouvons souhaiter nous exprimer de manière anonyme sur Internet ; avec la géolocalisation, et quelques recoupements, notre anonymat risque de devenir… symbolique !

Conclusion

Il ne faut pas s’alarmer outre mesure, car nous sommes « traçables » depuis le début d’Internet par nos adresses IP, et nous ne sommes pas pour autant « espionnés » !
Nous avons le choix d’utiliser ou pas ces procédés.

Nous ne pourrons hélas empêcher que des utilisations malveillantes en soient faites.