La retraite à 60 ans, est-ce si absurde ? – Boulevard Voltaire

Sur le plan de la croissance démographique, il ne fait aucun doute que le chômage des jeunes pèse plus sur la natalité que celui des seniors. Un bon argument à opposer aux eurocrates qui prônent toujours plus d’immigration.

Source: www.bvoltaire.fr

Un point de vue qui se défend, qui sort des sentiers battus, et qui ouvre une nouvelle perspective. Mais deux aspects me semblent laissés de côté : 1 – quelle est la part de chômage des jeunes imputable à l’inadaptation de nos systèmes éducatif et de formation professionnelle ; 2 – si un employeur supprime un emploi par nécessité, ce n’est pas pour embaucher une autre personne (sauf si on considère que le "jeune" coutera moins que le "sénior")… Et avec davantage encore de recul : nous ne pourrons pas éluder plus longtemps le débat et les décisions à prendre pour rendre notre société viable face à la robotisation galopante…

See on Scoop.itSeniors