Le « D.M.P » verra-t-il enfin le jour ?

 

Le Dossier Médical Personnel

        Voulu par les pouvoirs publics dès 2004, le D.M.P. va peut-être (enfin) prendre son essor !

Il s’agit d’un dossier personnel, dématérialisé (support informatique uniquement) contenant toutes les informations médicales personnelles. Ces informations sont ajoutées à chaque intervention d’un médecin, et sont consultables par les personnes autorisées expressément par le patient.

Une bonne idée !

        Pouvez-vous vous rappeler :

  • à quelle date vous avez eu un rappel de vaccination ?
  • à quelle date vous avez consulté tel ou tel spécialiste de santé ?
  • où sont rangés vos derniers clichés radiographiques ?
  • les résultats de votre dernière prise de sang ?

        Il est à craindre, sauf rares exceptions, que nous soyons nombreux à répondre négativement à ces questions !

Pour en savoir plus à ce sujet : Consulter le site national(external link)

Confidentialité et Sécurité

        Ces points ont été particulièrement travaillés ; pas de risque que vos informations médicales soient connues d’autres personnes que vous même et les intervenant habilités par vous !

A cette fin, un nouvel identifiant personnel a été créé :

Citation :

La loi du 30 janvier 2007 a rendu obligatoire l’Identifiant National de Santé (INS) pour la conservation, la transmission et l’échange de données de santé à caractère personnel. L’INS, qui est différent du numéro de sécurité sociale (NIR), est nécessaire pour créer le DMP. Concrètement, un INS est attribué à chaque bénéficiaire de l’assurance maladie.

Conformément aux recommandations de la CNIL, il est unique et pérenne (un seul INS pour chaque personne tout au long de sa vie), non signifiant (la connaissance de l’INS ne doit pas permettre de déduire des informations sur la personne), et fiable.

L’INS n’est ni public, ni secret : il est privé. C’est une information personnelle du patient, protégée par la loi Informatique et Libertés au même titre que le nom et le prénom. L’INS n’est pas porteur en soi de sécurité, c’est la procédure d’authentification qui associe un individu à un identifiant qui concourt à la sécurité.


        Chacun de nous a la possibilité, dans son D.M.P., d’autoriser ou non l’accès à ses données médicales à tel ou tel médecin, ou encore de rendre confidentielle telle ou telle donnée.

Par contre, il est prévu, en cas d’urgence, un accès autorisé aux médecins urgentistes.

Nous devons encourager ce dossier !

        A n’en pas douter, ce dossier personnel peut :

  • contribuer à une réduction des dépenses médicales en évitant de réitérer certains examens ou analyses biologiques,
  • contribuer à un meilleur suivi médical entre généraliste et spécialistes ou chirurgiens,
  • donner à chacun de nous un aperçu de notre dossier médical.

Il est de notre intérêt commun de défendre ce dossier, en sollicitant nos médecins à y recourir !