Réseaux sociaux : une mode passagère ?

Qu’est-ce qu’un réseau social ?

Un réseau social, c’est au départ un ensemble de personnes partageant des intérêts communs, qui se connaissent, qui se rencontrent et peuvent logiquement s’entraider ou encore concourir à la réalisation de projets communs.

Transposé sur Internet, c’est avant tout un site qui permet :

  • de s’inscrire,
  • de publier toutes sortes d’informations sur soi-même ou autres sujets
  • de coopter des amis avec qui nous pourrons partager réciproquement nos informations,
  • de faire partager au grand public nos idées, nos suggestions mais aussi nos attentes.

A terme, nous aurons donc créé un réseau social composé de nos « amis », et par effet de proximité, des « amis » de nos « amis », etc.
Très rapidement, il sera ainsi possible de diffuser toutes sortes de données à un réseau qui peut compter beaucoup de personnes, si on s’en donne la peine !

A quoi ça sert ?

*Pour les personnes en activité professionnelle, ces réseaux peuvent permettre d’approcher d’éventuels recruteurs ou de se faire remarquer par eux, pour qui est en recherche d’emploi ou désire en changer.

  • Pour les entreprises, ces réseaux permettent de développer leur notoriété, et il est fréquent désormais de voir dans des publicités TV, le message « Retrouvez-nous sur Facebook… ».
  • Pour les sites Internet de tous genres, les réseaux sociaux sont un moyen très efficace pour ne pas dire incontournable, de se faire connaître du grand public et de mieux être classés dans les listes des moteurs de recherche ; cela demande un travail suivi ici aussi !
  • Pour le grand public, certains réseaux comme Facebook permettent de suivre l’actualité des membres de sa famille, de ses amis ; sur d’autres réseaux plus spécialisés, de partager des souvenirs avec d’ancien(ne)s copains/copines d’école ou de lycée.

Quel avenir ?

Du fait de leurs grandes audience et fréquentation, ces réseaux peuvent espérer des retombées publicitaires de plus en plus conséquentes, ce qui leur permettra de satisfaire encore mieux les attentes de leurs publics.

Autant dire… que ce n’est pas terminé… du moins, jusqu’à une prochaine invention en la matière !